Vous êtes ici : Accueil > Les CM2 dans les Alpes > Samedi 24 janvier
Publié : 26 janvier 2015

Samedi 24 janvier

Rebonsoir, Nous sommes toujours en recherche de solutions qui pourraient nous permettre d’accéder au site de l’école. Si nous restons en panne, nous vous donnerons demain un lien picassa pour voir quelques photos. En attendant, voici un compte-rendu de notre journée. Celle-ci a débuté dès 7h45 par un réveil un peu difficile pour certains. Le petit-déjeuner a remis tout le monde d’aplomb pour la première séance de ski prévue après le passage à l’atelier de Marcel pour la remise des équipements. Celle-ci fut d’ailleurs propice aux dialogues parfois surréalistes :

- Quelle est ta pointure ?
- Du 35-36-37...

Quelle est ta pointure ?
- Du 37. AAAAAAAh, c’est trop serré !

Après avoir reçu l’équipement du parfait skieur de fond, les enfants ont fait connaissance avec leurs moniteurs Jean-Pierre et Jean-Claude qui les encadreront durant tout le séjour. Cette première prise de contact avec la glisse a permis de dégager deux groupes de niveau où se mélangent CE2 et CM2. Après quelques réajustements dans la composition des deux groupes, la séance de l’après-midi a permis aux enfants d’évoluer à leur rythme avec plaisir et bonne humeur malgré quelques chutes... nombreuses. Beaucoup d’entre eux présentent déjà un niveau intéressant. Le chocolat chaud servi ensuite pour le goûter fut fort apprécié après cette après-midi bien sportive. Après la douche, un film sur la faune du parc de la Vanoise fut projeté aux enfants par Jean-Pierre le moniteur qui répondit ensuite aux questions des enfants. Enfin, avant de descendre dîner (miam, une soupe de légume !), les enfants se sont pliés à l’exercice d’évacuation réglementaire préparé par Jean-Hubert, le directeur du centre. A 21h00, tout le monde dormait ! Une bonne nuit de sommeil en prévision de la journée de demain (quatre heures de ski au programme). Enfin, le programme de demain nous permettra aussi d’envoyer les premiers mails aux familles.

Pendant ce temps, nous cherchons la faille informatique... A demain

PS : Nous ne savons pas pourquoi, mais ici, tout le monde s’appelle Jean-Quelque Chose !!