Vous êtes ici : Accueil > Les CM2 dans les Alpes > Vendredi 23 janvier
Publié : 23 janvier 2015

Vendredi 23 janvier

VENDREDI 23 JANVIER

Comme disait le penseur corrézien Jacques Chirac, c’est loin mais c’est beau.

Mais nous y voilà.

Désolé de poster ces nouvelles un peu tardivement mais le timing fut serré depuis notre arrivée au centre La Bessannaise : descente du bus vers 19h00 puis répartition dans les chambres et dîner dans la foulée (oh, une tartiflette !!). Repas achevé à 20h30, retour dans les chambres et douche pour les uns, déballage des valises et rangement des affaires pour les autres (et vice et versa bien sûr). Extinction des feux à 21h30. A l’heure où nous écrivons ces quelques lignes (22h15), le silence semble s’être installé dans les chambres. La journée fut par ailleurs plutôt longue ( nous venons de contacter Air France pour l’année prochaine …) et fatigante pour les trois manutentionnaires de service. Le trajet Nantes-Lyon s’est effectué sans encombre. Le débarquement des enfants et des valises sur le quai fut assez sportif avec un timing encore très serré et des voyageurs pressés de monter dans le train qui observent sans aider... Bilan des opérations, première blague du séjour : heu, je compte 27 valises. Nous sommes 26... Mille excuses à l’infortunée personne qui ce soir est à Montpellier. Sans sa valise descendue à Lyon... Oui, bon ça arrive ! Après avoir confié la valise en trop aux agents de la SNCF, nous trouvons un endroit pour déjeuner puis montons dans le TER qui doit nous mener à Chambéry. Tout va bien, un wagon nous est réservé. Arrivée à Modane et seconde blague de la journée. Nous débarquons les 26 valises du train et nous réjouissons de la vingtaine de minutes d’attente pour le prochain train qui part, cela tombe vraiment bien, du quai où nous nous trouvons. Cela tombe tellement bien qu’un agent SNCF fort urbain nous annonce que le train dont nous venons de descendre est en fait le même qui part vers... Modane... Qu’à cela ne tienne, nous remontons tous les bagages dans le fameux train. Avec sourire et bonne humeur. La SNCF, des idées d’avance !

En conclusion grosse journée donc pour tout le monde.